Mésrob Machdots

 

St. Mesrob est né dans le village de Hatzegatz dans la province de Daron. Dans ses premières années, il a appris le grec et le persan et servi dans la cour royale arménienne. Plus tard, il décide d'entrer dans les rangs du clergé, et avec quelques autres jeunes hommes, il va prêcher dans la province de Koghtn autour de 395 après JC. Pendant cette période, il sent le grand besoin du peuple arménien pour un alphabet  propre. Avec la permission du Catholicos Sahag, il demande l'aide du roi Vramshabouh.

 

Après beaucoup de recherches et de voyages, Mesrob a été en mesure de venir avec le squelette d'un alphabet. Cependant, cet alphabet ne répondait pas aux besoins de la langue arménienne. Selon la tradition, tout en méditant dans une grotte près du village de Palu, le saint avait eu une vision, dans laquelle «la main de Dieu a écrit l'alphabet en lettres de feu." À son retour auprès  du Catholicos et du roi, le saint a été reçu avec de grands honneurs et beaucoup de joie.

 

Immédiatement après la découverte de l'alphabet, le Saints Traducteurs ont travaillé pour traduire la Bible; les premiers mots écrits dans la langue arménienne étaient du Livre des Proverbes: "Pour connaître la sagesse et l'instruction, Pour comprendre les paroles de l'intelligence..." (Proverbes 1: 2). Ils ont également ouvert des écoles pour enseigner l'alphabet nouvellement découvert, dont les élèves étaient parmi les célèbres traducteurs comme Yeghisheh, Movses, Tavit, et Vartan.

 

Après la découverte de l'alphabet, St. Mesrob a passé de nombreuses années à la traduction et l'écriture des œuvres littéraires et ecclésiastiques. Il est allé à de nombreuses provinces où le paganisme existait toujours  et a prêché la parole de Dieu dans la propre langue du peuple, avec la lumière des Saints Evangiles. Pendant cette période, il a été invité en Géorgie et  en Albanie caucasienne, où il a également inventé des alphabets en fonction des langues locales respectives. Les œuvres de sa vie ont été enregistrées par un de ses élèves célèbres, Goriun, dans son livre, "La Vie de Mashdotz". St. Mesrob a été enterré dans Ochagan dans la province de Vaspouragan, où une belle cathédrale a été construite en son honneur, et où on peut aller rendre hommage à la tombe du saint de nos jours.

 

Le livre des rituels utilisés dans l'Église arménienne porte le nom "Mashdotz" et est dédié à ce grand saint. Bien que compilé à une date ultérieure, il est basé sur une anthologie sacramentale précédemment attribuée à Mashdotz.

 

St. Mesrob a donné au peuple arménien le plus précieux des cadeaux, et continue à servir d'inspiration à toutes les générations. Aimé de tous, St. Mesrob est une inspiration pour les écrivains et poètes arméniens.

.